Carnet de Bord
Itineraire | Tous les billets | Billets récents | En Images

Quand les prévisions sont justes, c'est que le vent te fait une faveur

dimanche 14 avril 2019 à 22:59


Incroyable, mais vrai, sur les 4 jours du trajet de Vittoria à Salvador, la météo a été conforme aux prévisions. Pourtant avant le départ les gribs oscillaient toutes les 6h entre une dépression creuse passant sur vittoria et remontant et une petite ondulation partant au large et ne déviant pas le vent du nord qui nous bloquait depuis pas mal de temps. Du coup nous ne nous sommes pas arrêtés en chemin et avons décidé de rentrer en France un peu plus tôt que prévu, remettant à notre retour les balades envisagées au départ. Remontée sans histoire, un peu de moteur quand même au départ, pris deux petits thons et perdu deux leurres. Pas trop de pêcheurs ni de cargos, nous avons suivi une route à mi-chemin entre les deux. Et, pour finir, un paquebot en entrant à Salvador.

Nous avons laissé le bateau à une bouée du club nautique d'Aratu et le retrouverons début septembre. Les différentes paperasses et formalités se sont passées sans encombre malgré un portugais pour le moins succint et avec une grande gentillesse des différents interlocuteurs. Pris l'avion de nuit à Salvador, escale à Lisbonne et arrivés quelque peu vaseux à Bruxelles où nous avions laissé la voiture. Depuis nous profitons de la famille et du crachin breton ...

Pas de bilan pour la saison, quelques travaux à prévoir sur le bateau, le lazy bag est un peu cuit, nous l'avons rapporté pour voir ce qu'on peut faire. Quelques coutures à reprendre sur les voiles, et surtout nous allons agrandir le taud de cockpit et prévoir un taud au dessus du roof, la chaleur est vite intenable dès qu'il y a un peu de soleil. Également une lampe dans le cockpit, la nuit arrive bien tôt sous ces latitudes.Il manque toujours la machine à glaçons pour la caïpirinha, mais bon, ce n'est pas vraiment indispensable. Quant au reste, ce ne sont que des bricoles.




Et bonne nouvelle, pas de photos cette fois ci ni pour les six mois à venir ...